30
CARDIOVASCULAIRE
hamburger

 

PROCÉDURES EN CAS D'INSUFFISANCE CARDIAQUE : À QUOI S'ATTENDRE ?

Si vous devez subir une procédure pour aider à traiter une insuffisance cardiaque, votre médecin et votre équipe médicale seront la meilleure source d'information sur ce à quoi vous devez vous attendre. N'hésitez pas à poser des questions si vous ne comprenez pas ou voulez en savoir plus.

 
RÉCEPTION D'UN APPAREIL CRT-P OU CRT-D

La perspective de bénéficier d'un dispositif de resynchronisation cardiaque (CRT) peut être enthousiasmante. En effet, il peut vous aider à vivre une vie plus longue, plus productive et plus saine. Mais la préparation pour votre procédure peut également être effrayante, car l'implantation d'un appareil cardiaque comporte des risques potentiels, comme il est indiqué ci-dessous.

 
ÉTAPES DE LA PROCÉDURE CRT

Si votre médecin détermine que vous avez besoin d'une anesthésie générale pour votre procédure, un anesthésiste vous donnera des médicaments pour vous endormir. La plupart des patients restent éveillés pendant la procédure et reçoivent un anesthésique local pour engourdir la zone où le dispositif sera implanté. Si vous bénéficiez d'une anesthésie locale, vous pourrez peut-être entendre et même parler avec l'équipe médicale pendant la procédure. Les membres de l'équipe pourront également vous donner des instructions à suivre. Pendant la procédure, vous pouvez ressentir une certaine pression pendant que l'équipe implante votre dispositif, mais vous ne devriez ressentir aucune douleur. L'implantation d'un CRT-P ou d'un CRT-D comporte généralement les étapes suivantes :

  1. Votre médecin fait une petite incision dans la partie supérieure du thorax et localise une veine.
  2. Votre médecin fait une petite ponction dans la veine et guide les sondes le long de la veine jusqu'à votre cœur.
  3. L'équipe chirurgicale surveille le placement de la sonde dans le cœur à l'aide d'un grand écran suspendu et d'un appareil à rayons X, appelé fluoroscope.
  4. Une fois les sondes en place, votre médecin les teste pour s'assurer qu'elles sont dans la meilleure position pour fournir de l'énergie à votre cœur.
  5. Votre médecin pourrait vous demander de faire quelques opérations simples, comme prendre une grande respiration ou tousser vigoureusement, pour s'assurer que les sondes sont stables.
  6. Votre médecin crée une « loge » en pratiquant une petite incision (coupure) dans la peau et en séparant le tissu sous-jacent du muscle situé en dessous.
  7. L'équipe chirurgicale relie l'appareil aux sondes et le place dans la loge.
  8. L'équipe ferme l'incision. 

La durée de l'intervention chirurgicale dépend du type d'appareil que vous recevez, ainsi que de votre anatomie spécifique et du temps qu'il faut pour trouver une bonne position pour la sonde. Dans certains cas, l'implantation d'un CRT-P ou d'un CRT-D peut prendre plusieurs heures.

 
IMMÉDIATEMENT APRÈS LA PROCÉDURE

Après l'intervention, vous serez transféré dans une salle de réveil pour y être surveillé. Vous pourriez ressentir un certain inconfort et vous serez fatigué. Selon votre état, vous pouvez rester à l'hôpital pendant plusieurs heures ou jusqu'à plusieurs jours. Votre médecin vous dira combien de temps vous pouvez vous attendre à rester.

 
RISQUES DE LA PROCÉDURE D'IMPLANTATION D'UN CRT

En général, les risques dépendent de votre âge, de votre état de santé général, de votre affection médicale spécifique et de votre fonction cardiaque.

Vous devriez savoir ce qui suit :

  • Un petit nombre de patients développent des complications à la suite de l'opération d'implantation du dispositif CRT et des sondes dans l'organisme. Elles peuvent comprendre les complications suivantes, qui peuvent généralement être corrigées ou guéries :
    • Infection
    • Réaction à un médicament utilisé pendant la chirurgie
    • Perte de sang
    • Dommages à un vaisseau sanguin, la paroi cardiaque ou d'autres organes.
  • Après l'opération, vous pouvez vous sentir fatigué ou gêné, mais ces sensations ne durent que peu de temps. Certains patients, cependant, peuvent continuer à se sentir un peu gênés à l'endroit où le CRT a été implanté. 
  • Les appareils CRT modernes ont de nombreuses fonctions de sécurité. Parfois, un appareil CRT peut ne pas fonctionner correctement parce qu'il est perturbé par des sources extérieures d'énergie électromagnétique. Si vous êtes équipé d'un appareil CRT, il est important de comprendre les risques et les causes des interférences électromagnétiques.
  • Il est également possible que la partie distale de la sonde se déplace dans le cœur, si bien que les impulsions ne sont plus efficaces. 
  • Dans de rares cas, l'appareil peut glisser hors de la « poche » dans le thorax. 
  • Enfin, rappelez-vous qu'il s'agit de dispositifs fabriqués par des hommes. Il est important de surveiller l'appareil régulièrement avec des visites de suivi aussi souvent que votre médecin le recommande. 
  • Contactez votre médecin si :
    • Vous constatez que vous êtes fatigué, essoufflé ou que votre rythme cardiaque change 
    • Vous remarquez que la plaie est rouge, chaude, enflée, plus douloureuse ou qu'elle commence à laisser couler du liquide 
    • Les symptômes que vous aviez avant l'implantation du dispositif CRT semblent réapparaître.

En outre, il se peut que vous ayez une petite cicatrice après la cicatrisation de l'incision et une petite bosse à l'endroit où se trouve le dispositif implanté dans votre thorax. La bosse peut être plus prononcée si vous êtes très petit ou mince. Si cela vous préoccupe, votre médecin pourra peut-être placer votre appareil dans un endroit moins visible.

Votre médecin est votre meilleure source d'information sur les risques. Veillez à le consulter au sujet des risques avant de subir votre procédure et parlez-lui de toutes vos inquiétudes par la suite. 

 
RÉCEPTION D'UN DAVG

La préparation de votre procédure pour recevoir un dispositif d'assistance ventriculaire gauche (DAVG) peut impliquer un certain nombre d'étapes. Vous allez subir une opération chirurgicale à cœur ouvert. Vous serez par conséquent peut-être hospitalisé pendant un certain temps avant votre chirurgie, afin que votre équipe médicale puisse vous préparer, vous et votre corps, à l'opération. Votre équipe médicale est la meilleure source d'information au sujet de votre traitement et de vos soins.

 
PROCÉDURE DAVG

Un DAVG va être implanté dans votre organisme près de votre cœur. L'opération chirurgicale peut donc prendre plusieurs heures et comporte généralement ces étapes :

  1. Un anesthésiste vous donnera des médicaments qui vous endormiront.
  2. Il se peut que vous soyez branché à un respirateur pour vous aider à respirer pendant la procédure.
  3. Votre chirurgien fera une incision dans la région du thorax pour accéder à votre cœur.
  4. Il se peut que vous soyez branché à un appareil qui aide à pomper votre sang pendant l'opération chirurgicale.
  5. Selon le produit, votre chirurgien placera votre DAVG près de votre cœur ou dans une zone juste sous votre diaphragme dans votre abdomen. L'appareil sera fixé à votre ventricule gauche et à votre aorte (l'artère principale qui transporte le sang oxygéné du ventricule gauche à l'ensemble de l'organisme).
  6. Une fois votre DAVG implanté et connecté à un contrôleur externe, vous serez déconnecté de l'appareil de pompage du sang. Le sang commencera alors à circuler dans votre cœur et votre nouveau DAVG.
 
IMMÉDIATEMENT APRÈS LA PROCÉDURE

Après l'opération, vous resterez dans une unité de soins intensifs (USI). Lorsque vous vous réveillerez, vous serez connecté à plusieurs tubes et appareils pour surveiller votre cœur et votre organisme. Il se peut que vous ayez besoin de rester connecté à un respirateur jusqu'à ce que vous soyez capable de respirer par vous-même.

Après votre séjour en USI, vous serez transféré dans une autre chambre où vous resterez jusqu'à ce que vous vous rétablissiez de l'opération et que votre équipe médicale soit certaine que vous êtes capable de vous servir seul de votre DAVG. Avant de rentrer chez vous, votre équipe médicale vous donnera des instructions détaillées pour prendre soin de votre DAVG. Elle vous expliquera également comment prendre soin du site chirurgical et abordera tous les aspects liés à l'hygiène personnelle, aux activités et toutes les autres questions que vous pourriez avoir.

 
RISQUES DE LA PROCÉDURE D'IMPLANTATION D'UN DAVG

Les complications liées à une opération chirurgicale visant à implanter un DAVG sont semblables aux complications potentielles d'une opération chirurgicale à cœur ouvert. Les effets secondaires peuvent inclure la mort, des hémorragies, une arythmie cardiaque, une infection, une insuffisance respiratoire, un mauvais fonctionnement de l'appareil une septicémie, une insuffisance cardiaque droite, une insuffisance rénale, un AVC, un dysfonctionnement neurologique, un épisode psychiatrique, un événement thromboembolique périphérique ou lié à l'appareil, une hémolyse, une dysfonction hépatique et un infarctus du myocarde.

Consultez votre médecin au sujet de tous les avantages et tous les risques possibles associés à un DAVG. 

MAT-2000099 v1.0

LIEN EXTERNE

SOUHAITEZ-VOUS POURSUIVRE ET QUITTER CARDIOVASCULAR.ABBOTT ?

LE CONTENU DU SITE N'EST PAS CONTRÔLÉ PAR ABBOTT.

True
accessibility
© 2016 Abbott. All Rights Reserved. Please read the Legal Notice for further details.

Unless otherwise specified, all product and service names appearing in this Internet site are trademarks owned by or licensed to Abbott, its subsidiaries or affiliates. No use of any Abbott trademark, trade name, or trade dress in this site may be made without the prior written authorization of Abbott, except to identify the product or services of the company.

accessibility

LIEN EXTERNE

SOUHAITEZ-VOUS POURSUIVRE ET QUITTER CARDIOVASCULAR.ABBOTT ?

LE CONTENU DU SITE N'EST PAS CONTRÔLÉ PAR ABBOTT.