Tachycardie (rythme cardiaque rapide) | Abbott Cardiovascular
CARDIOVASCULAIRE
hamburger

QU'EST-CE QUE LA TACHYCARDIE OU RYTHME CARDIAQUE RAPIDE ?

On parle de tachycardie lorsque le cœur bat à plus de 100 battements par minute (BPM). Chez la majorité des personnes en bonne santé, l'action de pompage du cœur résulte en un rythme cardiaque normal compris entre 60 et 100 BPM. Dans certains cas, il est normal de présenter un rythme cardiaque supérieur à 100 battements par minute. Par exemple, lorsque vous faites de l'exercice, votre corps a besoin de plus d'oxygène que lorsque vous êtes au repos. Votre cœur répond à cette demande en augmentant la vitesse à laquelle il envoie du sang riche en oxygène dans l'organisme.

Dans d'autres cas, un rythme cardiaque supérieur à 100 battements par minute est anormal et résulte d'un problème au niveau du cœur ou de l'irrégularité de l'activité électrique à l'intérieur du cœur. Si vous présentez un rythme cardiaque élevé, celui-ci est peut-être causé par un type de tachycardie.

Il y a plusieurs types de tachycardie. Ils sont classés selon la partie du cœur dans laquelle ils se développent.

Les tachycardies émanant des oreillettes ou atria (les cavités supérieures du cœur) sont les suivantes :

  • Le flutter auriculaire
  • La fibrillation auriculaire
  • La tachycardie supraventriculaire

Les tachycardies émanant des ventricules (les cavités inférieures du cœur) sont les suivantes :

  • La tachycardie ventriculaire
  • La fibrillation ventriculaire

En savoir plus sur les traitements courants des tachycardies.

 
LE FLUTTER AURICULAIRE

Le flutter auriculaire trouve son origine dans les cavités supérieures du cœur. Au cours d'un épisode de flutter auriculaire, le cœur bat à raison de 240 à 320 fois par minute. En l'occurrence, bien que les cavités supérieures battent rapidement, seulement la moitié voire un tiers des impulsions électriques du cœur parviennent aux cavités inférieures. Le nœud atrioventriculaire, ou nœud AV, un amas de cellules situé dans le centre du cœur entre les cavités supérieures et inférieures, ralentit en effet le signal électrique avant qu'il n'atteigne les cavités inférieures. Ainsi cette arythmie ne met pas la vie du patient en danger. Le flutter auriculaire peut se produire en permanence ou de manière épisodique, avec des crises pouvant durer plusieurs heures ou jours, suivies d'une période de rythme cardiaque normal.

Les symptômes courants du flutter auriculaire comprennent :
  • Palpitations ou accélération du rythme cardiaque
  • Diminution de la tension artérielle
  • Faiblesse
  • Vertiges
  • Confusion
  • Essoufflement
  • Douleurs thoraciques
Les causes courantes du flutter auriculaire sont les suivantes :
  • Infarctus du myocarde
  • Anomalies des valves cardiaques
  • Malformations cardiaques congénitales
  • Chirurgie cardiaque antérieure
  • Hypertension artérielle
  • Hyperthyroïdie et déséquilibre métabolique
  • Traitements médicamenteux
  • Tabagisme, toxicomanie, abus d'alcool
  • Excès de caféine
  • Maladie du nœud sinusal 
  • Pneumopathie chronique
  • Infections virales 
  • Stress causé par la pneumonie, la chirurgie et d'autres maladies
  • Apnée du sommeil
 
LA FIBRILLATION AURICULAIRE OU FA

La fibrillation auriculaire, également appelée FA, se présente comme un rythme cardiaque très rapide et irrégulier, résultant d'un battement trop rapide des cavités supérieures du cœur qui se contractent de manière convulsive et totalement désorganisée. Alors que le rythme cardiaque normal se situe entre 60 et 100 BPM, au cours d'un épisode de FA, les cavités supérieures battent à raison de 350 à 600 BPM. L'irrégularité des battements des cavités supérieures peut perturber le rythme des battements des cavités inférieures.

La FA est le type le plus courant d'arythmie cardiaque et touche principalement les personnes âgées. En réalité, elle touche une personne sur 10 chez les plus de 80 ans. Elle ne met pas directement la vie du patient en danger, mais se présente comme une pathologie progressive. Si elle n'est pas traitée, elle peut s'aggraver et l'augmentation des effets secondaires associés peut conduire à l'accident vasculaire cérébral ou provoquer une insuffisance cardiaque.

Les personnes présentant des modes de vie sains et ne souffrant d'aucun autre problème médical peuvent développer une FA. Il est primordial de consulter un médecin si vous présentez des symptômes de FA ou si vous êtes à risque d'en développer. Vous présentez un risque plus important de développer des symptômes de FA si vous êtes :

  • Un homme : les hommes sont davantage sujets à la FA que les femmes
  • Âgé de 60 ans ou plus
  • Issu d'une famille présentant des antécédents de FA

La fibrillation auriculaire peut entraîner des symptômes intermittents, puis s'arrêter. Dans les cas chroniques, l'irrégularité du rythme cardiaque est continue. La FA peut être gérée selon différents traitements, mais la plupart des patients concernés prennent des médicaments pour aider à la contrôler.

Les symptômes courants de la FA comprennent :
  • Battements forts et rapides du cœur
  • Pouls irrégulier 
  • Sensation de fatigue, d'épuisement
  • Essoufflement
  • Difficultés lors d'activités ou exercices physiques ordinaires
  • Douleurs ou pressions thoraciques 
  • Vertiges, étourdissements et évanouissements
Les causes de la FA comprennent :
  • Maladies cardiaques préexistantes, insuffisance cardiaque et malformations congénitales
  • Diabète, obésité et syndrome métabolique
  • Hyperthyroïdie
  • Pneumopathie chronique
  • Hypertension artérielle
  • Consommation excessive d'alcool et de stimulants
  • Tabagisme et consommation de caféine
  • Stress ou maladie
  • Apnée du sommeil
  • Chirurgie antérieure à cœur ouvert
  • Utilisation de certains médicaments
 
LA TACHYCARDIE SUPRAVENTRICULAIRE OU TSV

La tachycardie supraventriculaire, également appelée TSV, consiste en une accélération du rythme cardiaque causée par une impulsion électrique anormale répétée au niveau des oreillettes ou cavités supérieures du cœur. La TSV se traduit souvent par des épisodes de battements cardiaques rapides, à raison de 240 battements par minute ou plus, entrecoupés de rythme normal. Elle commence et prend fin de manière soudaine. Les battements rapides causés par la TSV peuvent déclencher des sentiments d'anxiété.

Ce type de tachycardie est le plus commun chez les enfants et les adolescents. Dans la plupart des cas chez les enfants, la TSV n'est pas grave et un traitement n'est envisagé que si le rythme cardiaque anormal est fréquent ou prolongé. La TSV peut également apparaître chez des personnes plus âgées. La plupart des gens souffrant de TSV peuvent avoir des activités normales, sans restriction.

Les symptômes courants de la TSV comprennent :
  • Palpitations cardiaques
  • Fatigue et vertiges
  • Évanouissement
  • Essoufflement
  • Douleurs thoraciques
Les causes possibles de la TSV comprennent :
  • Maladie coronarienne 
  • Infarctus du myocarde 
  • Chirurgie cardiaque antérieure 
  • Diabète 
  • Cholestérol élevé 
  • Hypertension artérielle 
  • Tabagisme, toxicomanie, abus d'alcool 
  • Obésité 
  • Mode de vie sédentaire 
  • Stress
  • Certains médicaments (en vente libre et sur ordonnance, y compris des décongestionnants et des compléments alimentaires minceur et à base de plantes)
  • Antécédents familiaux de cardiopathie
  • Troubles cardiaques congénitaux
  • Âge avancé
 
LA TACHYCARDIE VENTRICULAIRE OU TV

La tachycardie ventriculaire, également appelée TV, résulte d'impulsions électriques anormales au niveau des cavités inférieures du cœur (les ventricules) qui provoquent une accélération du rythme cardiaque. Ce trouble entrave le remplissage adéquat du cœur entre deux battements, et ce dernier n'est alors pas en mesure de pomper suffisamment de sang pour répondre aux besoins de l'organisme.

La TV est jugée plus grave que la tachycardie supraventriculaire (TSV). Dans certains cas, la TV est sans danger. Cependant, les épisodes de TV peuvent augmenter votre risque de développer une arythmie ventriculaire plus grave.

Si vous avez subi un infarctus du myocarde ou si vous présentez du tissu cicatriciel au niveau du cœur, la fibrillation ventriculaire peut mettre votre vie en danger. Vous présentez un risque plus important de développer des symptômes de TV si vous êtes :

  • Un homme : les hommes sont davantage sujets à la TV que les femmes
  • D'un âge avancé
  • Issu d'une famille présentant des antécédents de cardiopathie

Si vous présentez l'un des symptômes répertoriés ci-dessous, consultez un médecin en urgence. Une crise prolongée peut rapidement se transformer en une fibrillation ventriculaire potentiellement mortelle, qui exige un traitement immédiat avec un défibrillateur externe ou un défibrillateur automatique implantable (DAI).

Les symptômes de la TV comprennent :
  • Palpitations, martèlement rapide dans la poitrine ou cœur battant la chamade
  • Fatigue et vertiges
  • Évanouissement
  • Essoufflement
  • Douleurs thoraciques
Les causes possibles de la TV comprennent :
  • Maladie coronarienne 
  • Infarctus du myocarde 
  • Diabète 
  • Cholestérol élevé 
  • Hypertension artérielle 
  • Tabagisme, toxicomanie, abus d'alcool 
  • Alimentation riche en graisses 
  • Mode de vie sédentaire 
  • Stress
  • Certains médicaments (en vente libre et sur ordonnance, y compris des décongestionnants et des compléments alimentaires minceur et à base de plantes)
  • Chirurgie cardiaque
  • Troubles cardiaques congénitaux (problèmes cardiaques présents à la naissance, affectant généralement les cavités et valves du cœur)
 
LA FIBRILLATION VENTRICULAIRE OU FV

La fibrillation ventriculaire (FV) est causée par des impulsions électriques rapides et chaotiques au niveau des cavités inférieures du cœur (les ventricules), qui se contractent de manière convulsive (frémissement) et ne sont alors plus en mesure d'assurer leur fonction de pompage. Elle peut se produire spontanément (généralement causée par une maladie cardiaque) ou lorsque la tachycardie ventriculaire (TV) a perduré trop longtemps.

La FV est le trouble du rythme cardiaque le plus grave, conduisant le plus souvent à un arrêt cardiaque soudain. Une intervention médicale immédiate est nécessaire. Vous présentez un risque plus important de développer des symptômes de FV si vous êtes :

  • D'un âge avancé
  • Issu d'une famille présentant des antécédents de cardiopathie
Les symptômes de la FV comprennent :
  • Perte soudaine de connaissance
Les causes possibles de la FV comprennent :
  • Infarctus du myocarde
  • Insuffisance cardiaque
  • Chirurgie cardiaque antérieure
  • Maladie coronarienne
  • Diabète
  • Cholestérol élevé et hypertension artérielle
  • Tabagisme, toxicomanie, abus d'alcool
  • Obésité
  • Sédentarité et stress
  • Certains médicaments (en vente libre et sur ordonnance, y compris des décongestionnants et des compléments alimentaires minceur et à base de plantes)
  • Troubles cardiaques congénitaux (problèmes cardiaques présents à la naissance, affectant généralement les cavités et valves du cœur)

MAT-2000106 v1.0

LIEN EXTERNE

SOUHAITEZ-VOUS POURSUIVRE ET QUITTER CARDIOVASCULAR.ABBOTT ?

LE CONTENU DU SITE N'EST PAS CONTRÔLÉ PAR ABBOTT.

True
accessibility
© 2016 Abbott. All Rights Reserved. Please read the Legal Notice for further details.

Unless otherwise specified, all product and service names appearing in this Internet site are trademarks owned by or licensed to Abbott, its subsidiaries or affiliates. No use of any Abbott trademark, trade name, or trade dress in this site may be made without the prior written authorization of Abbott, except to identify the product or services of the company.

accessibility

LIEN EXTERNE

SOUHAITEZ-VOUS POURSUIVRE ET QUITTER CARDIOVASCULAR.ABBOTT ?

LE CONTENU DU SITE N'EST PAS CONTRÔLÉ PAR ABBOTT.